ISSN 2269-5141

Accueil > Regards croisés > Edmund Burke : Recherche philosophique sur l’origine de nos idées du sublime (...)

Edmund Burke : Recherche philosophique sur l’origine de nos idées du sublime et du beau

lundi 15 juin 2009

Best-seller en son temps, la Recherche sur le sublime et le beau d’Edmund Burke marqua le XVIIIe siècle. Il s’agissait en effet du premier texte d’esthétique, en un siècle où la discipline n’était pas encore constituée ; mais il s’agissait aussi du premier texte d’un tout jeune auteur de 19 ans, où les thèses sur l’art croisent celles de notre rapport au monde et à autrui.
Témoin des goûts esthétiques de son temps, Burke définit la beauté comme ce qui est petit, lisse, délicat, de couleurs claires et brillantes, à l’image des portraits poudrés de l’époque : il livre ici un essai précieux et spirituel sur notre rapport à la beauté et à l’art.
Introduction, traduction et notes par Baldine Saint Girons, Professeur de Philosophie à l’Université de Paris X-Nanterre

Voir en ligne : http://www.vrin.fr/html/main.htm#

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin