ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Cioran : Pensées étranglées

Cioran : Pensées étranglées

samedi 11 novembre 2017

Collection Folio Sagesses (n° 6364), Gallimard
Parution : 05-10-2017
« Le bonheur, c’est être dehors, marcher, regarder, s’amalgamer aux choses. Assis, on tombe en proie au pire de soi-même. L’homme n’a pas été créé pour être rivé à une chaise. Mais peut-être ne méritait-il pas mieux. »
« Frivole et décousu, amateur en tout, je n’aurai connu à fond que l’inconvénient d’être né. »
« Ces moments où l’on souhaite être absolument seul parce que l’on est sûr que, face à face avec soi, on sera à même de trouver des vérités rares, uniques, inouïes, – puis la déception, et bientôt l’aigreur, lorsqu’on découvre que de cette solitude enfin atteinte, rien ne sort, rien ne pouvait sortir. »
« Nous sommes tous au fond d’un enfer dont chaque instant est un miracle. »

Une pensée d’une exigence radicale, entre désespoir absolu et humour ravageur.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin