ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > Didier Fassin : Punir. Une passion contemporaine

Didier Fassin : Punir. Une passion contemporaine

dimanche 8 janvier 2017

Au cours des dernières décennies, la plupart des sociétés se sont faites plus répressives, leurs lois plus sévères, leurs juges plus inflexibles, et ceci sans lien direct avec l’évolution de la délinquance et de la criminalité. Dans ce livre, qui met en œuvre une approche à la fois généalogique et ethnographique, Didier Fassin s’efforce de saisir les enjeux de ce moment punitif en repartant des fondements mêmes du châtiment.
Qu’est-ce que punir ? Pourquoi punit-on ? Qui punit-on ? À travers ces trois questions, il engage un dialogue critique avec la philosophie morale et la théorie juridique. Puisant ses illustrations dans des contextes historiques et nationaux variés, il montre notamment que la réponse au crime n’a pas toujours été associée à l’infliction d’une souffrance, que le châtiment ne procède pas seulement des logiques rationnelles servant à le légitimer et que l’alourdissement des peines a souvent pour résultat de les différencier socialement, et donc d’accroître les inégalités.
À rebours du populisme pénal triomphant, cette enquête propose une salutaire révision des présupposés qui nourrissent la passion de punir et invite à repenser la place du châtiment dans le monde contemporain.

Didier Fassin est professeur de sciences sociales à l’Institute for Advanced Study de Princeton et directeur d’études à l’EHESS. Il est notamment l’auteur, au Seuil, de La Force de l’ordre (2011) et de L’Ombre du monde (2015).

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin