ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie contemporaine > Danielle Cohen-Levinas et Alexander Schnell (dir.) : Relire Autrement (...)

Danielle Cohen-Levinas et Alexander Schnell (dir.) : Relire Autrement qu’être ou au-delà de l’essence

lundi 2 janvier 2017

Ont collaboré à ce volume : S. Bancalari, J. Benoist, J. Bierhanzl, D. Brézis, D. Cohen-Levinas, J. Colette, J.-F. Courtine, N. Depraz, S. Facioni, E. Ferrario, N. Garrere-Tolbert, F. Guibal, R. Moati, K. Novotný, A. Schnell, L. Tengelyi, J. Watin-Augouard

Dans la continuité de l’ouvrage Relire Totalité et infini (Vrin, 2015), ce livre se consacre à la lecture et à l’interprétation d’Autrement qu’être ou au-delà de l’essence (1974). Emmanuel Levinas y radicalise sa pensée par rapport à Totalité et infini (1961) en déplaçant l’accent sur la question de la diachronie du temps et en montrant comment l’humain est travaillé par une intelligibilité immémoriale qui n’appartient plus à l’ordre de la manifestation et qui n’est plus commandée par la question de l’être constituable par la conscience. Si l’on y retrouve des thèmes chers au philosophe déjà abordés dans sa thèse de doctorat, ces derniers sont comme hyperbolisés. Levinas reprend le fil de sa réflexion sur la diachronie du temps, qui n’est plus récupérable dans la patience du concept. Le présent de la conscience porte toujours la trace d’un événement déjà passé, en se situant dans un temps plus ancien que tout passé remémorable. La figure éthique de la subjectivité porte la trace de cet événement irrattrapable. Comment dès lors penser l’articulation entre immanence et transcendance, entre essence et autrement qu’être, entre l’assignation à la responsabilité et l’exigence de justice, entre l’exposition à l’autre et l’inspiration par l’autre, entre le Dire et le Dit ?

Vrin - Problèmes & Controverses
288 pages - 13,5 × 21,5 cm
ISBN 978-2-7116-2724-0 - décembre 2016

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin