ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie renaissante > Pétrarque : Correspondance choisie

Pétrarque : Correspondance choisie

samedi 9 février 2019

Que puis-je encore faire ? J’ai presque tout tenté et nulle part je n’ai trouvé la paix ». Le lecteur, pour qui Pétrarque est d’abord le chantre de Laure, découvrira ici le passionnant portrait d’un infatigable voyageur (peregrinus ubique) amoureux et théoricien de la vie solitaire (le Val clos, la petite maison d’Arquà), les aléas d’une vie faite d’éclatants succès (le couronnement au Capitole) et de profonds chagrins (la perte des amis lors de la grande peste de 1348), l’homme de l’examen de conscience et celui des délicates missions auprès des puissants de ce monde, enfin le grand lettré qui, sans renier le message évangélique, fonde sur la redécouverte des Anciens l’espoir de jeter les fondements d’un monde meilleur.

Pétrarque gardait copie de ses lettres depuis environ sa seizième année. Mais la décision de les réunir en un monument est liée à sa découverte, à Vérone en 1345, des Lettres à Atticus de Cicéron, qui, alternative aux Lettres à Lucilius de Sénèque, lui offraient le modèle d’une œuvre promise à la durée à partir des contingences de la vie et de l’histoire. Il la réalisera avec un premier ensemble (Lettres familières, 24 livres), achevé en 1366, et un deuxième, de lettres écrites à un âge plus avancé (Lettres de la vieillesse, 18 livres), devenant à son tour le modèle des grandes correspondances humanistes, de Marsile Ficin, de Pic de la Mirandole, d’Érasme, et, à travers elles, des Lettres de Voltaire, de Rousseau, de Claudel et de Gide, dont nous sommes si friands.

Dans le large choix de lettres présentées ici, traduction française et intégralité des notes sont celles des onze volumes de la collection des « Classiques de l’Humanisme », parus entre 2002 et 2015.

MÉDIAS
Que puis-je encore faire ? | Des nouvelles de Pétrarque
Le Blog des Belles Lettres
Accéder au contenu

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS
PÉTRARQUE
Poète et humaniste

Pierre LAURENS
Pierre Laurens, correspondant de l’Institut, professeur émérite à la Sorbonne où il a occupé la chaire de Littérature latine de la Renaissance, est l’auteur de nombreux ouvrages, dont : Anthologie grecque, Livre IX, deuxième partie, et X (1974 et 2011) ; Musæ reduces (1975) ; Baltasar Gracián, La Pointe ou l’Art du génie, trad. (1983) ; le Commentaire sur le Banquet de Platon de Marsile Ficin, éd. et trad. (2002) ; l’Africa de Pétrarque, éd. Et trad. (2006) ; Anthologie de la poésie lyrique latine de la Renaissance (2004) ; La dernière Muse latine, Douze lectures poétiques, de Claudien à la génération baroque (2008) ; L’âge de l’inscription (2010) ; L’Abeille dans l’ambre (1989, édition revue et augmentée 2012).

Claude LAURENS
Traduit du latin en français

TABLE DES MATIÈRES
Pétrarque, Montaigne, Chateaubriand… par Pierre Laurens
Genèse et diffusion de la correspondance

Lettres familières
Lettres de la vieillesse

Notes
Vie et œuvre de François Pétrarque
Bibliographie
Index des destinataires
Index des personnages modernes mentionnés dans les lettres

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin