ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie contemporaine > Pacôme Thiellement : Sycomore Sickamour

Pacôme Thiellement : Sycomore Sickamour

vendredi 5 octobre 2018

Nous sommes les héritiers de la plus sinistre des histoires : celle qui a fait de l’amour un piège. De Adam et Ève aux séries contemporaines, elle n’a pas cessé d’être rejouée, définissant l’horizon de vie des femmes et des hommes errant sur la terre sous l’œil mauvais du Démiurge. Il s’agit d’une histoire dans laquelle l’amour n’est pas ce qui sauve, mais ce qui enferme ; il n’est pas ce qui rend bon et joyeux, mais triste et méchant, égoïste et cruel. L’amour est un sickamour – un amour malade. Comment faire pour en échapper ? Comment faire pour retrouver ce qui a été perdu lorsque, jaloux du bonheur d’Adam et Ève, Dieu décida de les flanquer à la porte du Paradis ? Telle est la question que s’est posée Pacôme Thiellement dans Sycomore Sickamour, une promenade hallucinée et somptueuse dans les méandres d’un savoir amoureux perdu, mêlant le théâtre de William Shakespeare et les textes gnostiques, les images de Jacques Rivette et celles de David Lynch, mais aussi Buffy et Clair de lune, Raymond Roussel et John Lennon, Gérard de Nerval et Martha & The Vandellas. Une promenade à la recherche du twist de l’amour heureux.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin